Song Lyrics from Lac du Bois | Concordia Language Villages

Song Lyrics from Lac du Bois

You will find French chansons (songs) at the very heart of our language immersion at Lac du Bois. All villagers love music and it can also help them learn French quickly. We designate a half-hour each day to chansons where the villagers can learn both French classics like Champs-Elysées and our original song. Additionally we sing for all kinds of other occasions—le nettoyage (clean-up), la poste de Lac du Bois (the mail of Lac du Bois, our system of letting villagers send notes to each other), la journée internationale (International Day), and even la salade (salad). Below is a list of some of the songs we sing.

Liste des chansons de Lac du Bois

Autour de la flamme
Avec ma femme, ma fille, mon chien
Babette
Bonsoir les loups
C’est pas moi
Chabouilla
Chut, plus de bruit
Cultiver la paix
Dans la forêt lointaine
Enfant de la montagne
Il fait beau dans l’métro
L’arbre est dans ses feuilles
La Poste de Lac du Bois
La vie d’un voyageur
Lac du Bois c’est super chouette
Lac du Bois GigaMix :
Lac du Bois la la la la
Nous sommes joints
Bretagne, la Bretagne
On veut la paix
Les Champs-Élysées
Mon vrai destin
Ne sens-tu pas claquer les doigts
Plaisir d’amour
Qui peut faire de la voile
Rame, rame
Tous ensemble
Un éléphant qui voulait voler
Vent frais
Yalla

 

Autour de la flamme

Autour de la flamme quand le jour se meurt
Nos chants proclament un monde meilleur

La justice pour les opprimés
Le partage avec les affamés

Que les êtres de toutes couleurs
S’unissent pour faire un monde meilleur

 

Avec me femme, ma fille, mon chien

Avec ma femme, ma fille, mon chien,
Deux, trois copains et un refrain
Un verre de vin, un peu de pain
Merci pour moi tout va très bien!

 

Babette

Babette, danse avec moi
ce soir on fais dodo
danse avec moi, Babette
sous le ciel couvert

Papa, il vend de la terre
la terre et la vache
danse avec moi, Babette
sous le ciel couvert

Jean Paul joue le violon
le bel accordion
danse avec moi, Babette
sous le ciel couvert

 

Bonsoir les loups

Bonsoir, bonsoir les loups.
La journée est finie.
Tout est calme et sans bruit.
C’est la nuit qui nous dit ...

 

C’est pas moi

C’est pas moi, c’est ma soeur
Qui a cassé la machine a vapeur
Badump badump.
Je cherche fortune
Tout au longue du chemin (et du chemin)
Et au claire de la lune
Au Montmartre le soir

Monsieur le facteur (bis)
Fais-moi credit (bis)
J’ai pas d’argent (bis)
J’t’payerai Samedi (bis)
Si tu ne veux pas (bis)
Me donner une lettre (bis)
Je te mes la tête (bis)
Dans ta boîte aux lettres (bis)

Monsieur le boulanger (bis)
Fais-moi credit (bis)
J’ai pas d’argent (bis)
J’t’payerai Samedi (bis)
Si tu ne veux pas (bis)
Me donner du pain (bis)
Je te mes la tête (bis)
Dans ton pétrin (bis)

Monsieur le curé (bis)
Fais-moi credit (bis)
J’ai pas d’argent (bis)
J’t’payerai Samedi (bis)
Si tu ne veux pas (bis)
Me marrier (bis)
Je te mes la tête (bis)
Dans ton bénétier (bis)

Monsieur l’hotelier (bis)
Fais-moi credit (bis)
J’ai pas d’argent (bis)
J’t’payerai Samedi (bis)
Si tu ne veux pas (bis)
Me donner une chambre (bis)
Je te mes la tête (bis)
Dans tes toilettes (bis)

 

Chabouilla

Chabouilla, cha, cha
Chabouilla Lac du Bois !
Chabouilla, cha, cha
Chabouilla Lac du Bois !

Au Lac du Bois (Bois)
On parle français (çais)
Et on s’amuse (muse)
Toute la journée ! Lac du Bois !

La belle Bretagne (tagne)
Et la Provence (vence)
Et même la Corse (Corse)
C’est toute la France ! Lac du Bois !

Les pays d’Afrique (frique)
Et l’Indochine (chine)
Et les Antille (tilles)
Francofolie ! Lac du Bois !

Dans la forêt (êt)
J’ai des amis (mis)
Je garderai (ai)
Toute ma vie ! Lac du Bois !

 

Chut, plus de bruit

Chut, plus de bruit
C’est la ronde de nuit
Chut, plus de bruit
C’est la ronde de nuit

En diligence
Faisons silence
Marchons sans bruit
C’est la ronde de nuit

 

Cultiver la paix

Pour cultiver la paix
On y arrive pas tout seul
On travaille en communauté
On partage tous ensemble

Pour cultiver la paix
Il faut montrer l’amour
Et mettre à part nos différences
Aujourd’hui et pour toujours

Respecter (toutes les vies)
Rejeter (la violence)
Libérer (sa générosité)
Réinventer la solidarité

Ecouter (pour se comprendre)
Préserver (notre planète)
Que les peuples du monde se mettent ensemble
Pour cultiver la paix
Cultivons la paix

 

Dans la forêt lointaine

Dans la forêt lointaine
On entend le coucou
Du haut de son grand Chêne
Il repond au hibou

Coucou hibou
Coucou hibou
Coucou coucou coucou

Coucou hibou
Coucou hibou
Coucou coucou coucou

 

Enfant de la montagne

Enfant de la montaigne
J’y retourne, J’y retourne
Enfant de la montaigne
J’y retourne en chantant

La montaigne me gagne
et mon coeur est content
La montaigne me gagne
et mon coeur est content

 

Il fait beau dans l’métro

Il fait beau dans l’métro !

Il fait beau dans l’métro,
tout l’monde est gai, tout l’monde a le cœur au soleil.
Il fait beau dans l’métro,
plus ça va vite plus il fait beau dans nos oreilles.

Il fait beau dans l’métro,
y’a du ciel bleu dans les yeux contents de tout l’monde.
Il fait beau dans l’métro,
car aujourd’hui not’métro, c’est l’plus beau de monde

Il fait beau dans l’métro
et dans l’autobus.
C’est son p’tit frère.

Il fait beau dans l’métro.
(et l’autobus !)
Peux-tu en dire autant dans ton auto ?

Ah ah ah ah ah !

Il fait beau dans l’métro
Not’métro c’est le plus joyeux,
et comme il chante c’est tant mieux,
vive le métro ! (et l’autobus !)
Oui !
Il fait beau dans l’métro !

 

L’arbre est dans ses feuilles

[refrain]:
L’arbre dans ses feuilles marionmarié
L’arbre dans ses feuilles mariondondé
L’arbre dans ses feuilles marionmarié
L’arbre dans ses feuilles mariondondé

Et dans cet arbre y’avait un branche (branche! branche!)
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans ce branche y’aviat un noeud (noeud! noeud!)
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans le noeud y’avait un trou (trou! trou!)
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans le trou y’avait un nid (nid! nid!)
Le nid est dans le trou
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans le nid y’avait un oeuf (oeuf! oeuf!)
L’oeuf est dans le nid
Le nid est dans le trou
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans l’oeuf y’avait un oiseau (oiseau! oiseau!)
L’oiseau est dans l’oeuf
L’oeuf est dans le nid
Le nid est dans le trou
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans l’oiseau y’avait un coeur (coeur! coeur!)
Le coeur est dans l’oiseau
L’oiseau est dans l’oeuf
L’oeuf est dans le nid
Le nid est dans le trou
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

Et dans le coeur y’avait un mot (mot! mot!)
Le mot est dans le coeur
Le coeur est dans l’oiseau
L’oiseau est dans l’oeuf
L’oeuf est dans le nid
Le nid est dans le trou
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

ET QU’EST-CE QUI ÉTAIT LE MOT QUI ÉTAIT DANS LE COEUR DANS L’OISEAU DANS L’OEUF DANS LE NID DANS LE TROU DANS LE NOEUD DANS LE BRANCHE DANS L’ARBRE?

L’amour!
L’amour, l’amour, l’amour, l’amour
l’amour, l’amour, l’amour, l’amour (l’amour! l’amour!)
L’amour, c’est le mot
Le mot est dans le coeur
Le coeur est dans l’oiseau
L’oiseau est dans l’oeuf
L’oeuf est dans le nid
Le nid est dans le trou
Le trou est dans le noeud
Le noeud est dans le branche
Le branche est dans l’arbre
[refrain]

 

La Poste du Lac du Bois

C’est la poste du Lac du Bois (Lac du Bois)
Je veux de lettres (beaucoup de lettres)
Je veux lettres d’amour (lettres d’amour)
Et des bonbons aussi (bonbons aussi)
Ah, mais que fait le facteur (le facteur)
Il est en grève (il est en grève)

 

La vie d’un voyageur

La vie d’un voyageur
Celui qui suit son coeur
Dans le pays sauvage
Le long des beaux rivages
À la fin de la journée
Vois le soleil se coucher
Autour du feu le soir
Le ciel dans toute sa gloire

J’ai choisi mon chemin
Sur les lacs et dans les pins
La vie dans la forêt
C’est la seule vie qui me plaît

 

Lac du Bois c’est super chouette

Au Lac du Bois c’est super chouette
Le chocolat et la baguette
Je me leve tous les matins
Et dans le lac je prends mon bain

Tous les amis, tous les monos
Sous le soleil et les oiseaux
S’il fait moche ou s’il fait beau
On s’amuse bien à la colo
Ohohohohohohohohohohohohohoh
On s’amuse bien à la colo

Au Lac du Bois on parle français
Tous ensemble en communauté
De la France à la francophonie
c’est bien le fun c’est garanti

 

Lac du Bois GigaMix

 

Lac du Bois la la la la

Lac du Bois, la la, la la
Lac du Bois, la la, la la
Lac du Bois, le Lac du Bois
Toujours amis !

Nous sommes champions de la paix,
nous sommes l’unité de la foi,
nous sommes toujours amis,
au Lac du Bois.

Nous avons vu
la possibilité
d’un monde
où l’on peut vivre ensemble.

 

Nous sommes joints
Nous sommes joints par notre conviction
et l’amour de la vie que nous partageons.
Nous voulons créer un monde plus parfait,
toujours uni par la fraternité

 

Bretagne, la Bretagne
Bretagne, la Bretagne,
l’air frais de la campagne (ba ba ba ba ba),
Bretagne, la Bretagne
l’air frais de la campagne (ba ba ba ba ba),
entourée par la mer,
l’océan Atlantique (ba ba ba ba ba ba),
entourée par la traditions
et les gens sympatiques (ba ba ba ba ba ba)

 

On veut la paix
E-oh, e-oh (e-oh)
On veut la paix, non pas
la guerre, guerre (guerre).
Y’a beaucoup d’armes
Sur la terre, terre (terre).
On veut la paix, on veut la paix.
On veut la paix, on veut la paix, on veut la paix-oh !

 

Les Champs-Élysées

Je m’baladais sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnu
J’avais envie de dire bonjour à n’importe qui
N’importe qui et ce fut toi, je t’ai dit n’importe quoi
Il suffisait de te parler, pour t’apprivoiser

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

Tu m’as dit “J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la guitare à la main, du soir au matin”
Alors je t’ai accompagnée, on a chanté, on a dansé
Et l’on n’a même pas pensé à s’embrasser

Hier soir deux inconnus et ce matin sur l’avenue
Deux amoureux tout étourdis par la longue nuit
Et de l’Étoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour chantent l’amour

 

Mon vrai destin

Dans mes rêves j’entends une voix
Qui me dit “ne pleure pas”
Quel dommage
Mes yeux sont des sources claires

Dans mes rêves j’entends une voix
Qui me dit “ne souffre pas”
Quel dommage
Mon âme n’est pas de pierre

Mais les voix de mes fantômes
Ne connaissent pas la douleur du monde
Pourtant les cloches m’annoncent toujours
Mon vrai destin, mon vrai destin

La la la….

Dans notre maison fragile et grise
Nous partagons le rêve de la vie
Et la lune souriait sur l’innocence

Dans un monde plein de néant
Même les promesses sont du vent
Et le soleil, parfois, se perd dans les nuages

Ne me quitte pas encore
Ne me laisse pas partir
Pourtant les cloches m’annoncent toujours
Mon vrai destin, mon vrai destin

La la la…

 

Ne sens-tu pas claquer les doigts

Ne sens-tu pas claquer les doigts
Claquer tes doits
La musique est monté en toi
monté en toi
Jusqu’à ce que le feu soit mort
Le feu soit mort
Chante tant que tu peux encore (claque, claque)
Encore (claque, claque)
Encore, encore, encore

 

Plaisir d’amour

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment
Chagrin d’amour dure toute la vie

J’ai tout quitté pour l’ingrate Sylvie
Elle me quitte et prend un autre amant

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment
Chagrin d’amour dure toute la vie

Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie
Je t’aimerai, me répétait Sylvie
L’eau coule encore, elle a changé pourtant

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment
Chagrin d’amour dure toute la vie

 

Qui peut faire de la voile sans vent

Qui peut faire de la voile sans vent,
Qui peut ramer sans rames,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux faire de la voile sans vent,
Je peux ramer sans rames,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut faire du pain sans levain,
Qui peut faire du vin sans raisin,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux faire du pain sans levain,
Je peux faire du vin sans raisin,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut voir le soleil la nuit,
Qui peut voir sans étoile,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux voir le soleil la nuit,
Je peux voir la nuit sans étoile,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut sortir par tous les temps,
Qui peut braver la pluie, le vent,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux sortir par tous les temps,
Je peux braver la pluie, le vent,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut tout laisser, tout donner,
Et Le suivre pour se sauver,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux tout laisser, tout donner,
Et Le suivre pour me sauver,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

 

Rame, rame

Rame, rame. Rameurs, ramez.
On n’avance à rien dans ce canoe
Là-haut, on t’mène en bateau
Tu ne pourras jamais tout quitter, t’en aller,
Tais-toi et rame…

 

Tous ensemble

O les champions
On est tous ensemble
C’est le grand jeu
La France est debout
Votre passion toujours nous rassemble
Allez les bleus, on est tous avec vous.

Allez, vous portez nos espoirs
Vous gravez notre histoire
Et dans nos coeurs vous serez toujours vainqueurs
Le bleu c’est notre couleur.

Là-bas, à l’autre bout du monde
On vit chaque seconde à vos cotés
Oh oui la France est à vos pieds
Vous serez toujours les premiers.

 

Un éléphant qui voulait voler

Un éléphant qui voulait voler
Battait ses oreilles mais pouvait pas avancer!
Il parlait aux oiseaux qui lui conseillaient
Et, avec l’entrainement, il a commençé
À voler! Finalment à voler! Finalment à voler! Finalment à voler!
Au dessus de la mer, au dessus de la terre.
Au dessus de la mer, au dessus de la terre.

 

Vent frais

Vent frais
Vent du matin
Vent qui souffle au sommets des grands pins
Joie du vent qui passe
Allons dans le grand vent

La vie d’un voyageur
C’est la meilleure
Autour du feu le soir
Les voyageurs

Nous sommes les voyageurs
Dans le pays sauvage
Sur Lac Supérieur
Le long des beaux rivages
Avec nos fourrures
Chantant dans les canots
C’est un métier très dur
Sous les grands sacs à dos

 

Yalla

Tu trouveras le soleil
Au coeur des enfants
Sans nulle autre joie pareille
Ni sentiment plus grand
Un mot d’amour à l’oreille
Peut dans chaqu’un reveiller
Un volcan
Pour qui l’entend

Yalla
Yalla
Yalla
Yalla
Elle m’emmène avec elle
Je t’emmène avec moi
Yallaa name=“Bonsoir les loups”